La peur

Ecrit par : dimanche, octobre 12, 2014 0 Permalink

 

Attention a ce qui fait peur.

Lors de cet article, j’aimerais mener avec vous une réflexion sur une émotion que ceux qui souffrent d’angoisse et de dépression connaissent bien : il s’agit des peurs.

Connaissez-vous la méthode de chasse du lion ?

Il rugit. Son rugissement effraie le troupeau de ses victimes potentielles, on prendra ici l’exemple d’un troupeau de gazelle.
Les gazelles les plus effrayées sont prises de panique, ne savent pas réagir, et se font tuer par le lion.
C’est un peu comme si le lion, en rugissant, ouvrait le couvercle de sa marmite, en étant persuadé que la plus tétanisée de ses proies courrait plonger dans sa marmite.
Le but de cet article n’est pas de ridiculiser ceux qui sont anxieux, ni de minimiser des risques inconscients ou dangereux de certaines attitudes, encore moins de condamner ceux qui font des choix prudents avant d’agir. Non, il s’agit juste ici de sensibiliser le lecteur à ses peurs réflexes.

Pourquoi ?

Je vais répondre avec une autre histoire. L’histoire du chacal et de l’alouette.
C’est l’histoire d’un chacal qui vient menacer une alouette paisible en famille du haut de sa branche en lui disant :
« Choisis lequel de tes petits tu vas me jeter à manger, car, si tu ne m’obéis pas, je monte te rejoindre dans l’arbre, j’emporte tout tes petits et je les mange ».
La maman alouette terrifiée, prise d‘angoisse et d‘affolement, choisit un de ses petits, et le jette au chacal.
Le lendemain, le chacal revient, et réitère sa menace. Là, un vautour passe et dit à la maman alouette :
« Il ne montera pas car les chacals ne savent pas grimper aux arbres. »

Vous comprenez ce que je veux vous dire ?

Parfois, nous craignons des choses qui ne peuvent pas nous arriver. Si Maman alouette l’avait su, croyez-vous qu’elle aurait eu peur ? Bien sur que non !
Le génie cruel du chacal a été de déclencher une angoisse chez cette pauvre maman. J’offre à tous ceux qui  souhaitent s’y inscrire  une formation gratuite et sans engagement sur le processus de l’angoisse dans le cerveau. Pour en profiter, remplissez le formulaire ci-contre ou cliquez sur le lien ici. Vous y découvrez le principe de déclencheur de peur dans le cerveau, et pourquoi, telle Maman alouette, nous avons tous fait quelque chose que l’on a regretté après car on l’a fait sous l’emprise de la peur.
Comme je le dis en introduction, loin de moi l’idée de minimiser les risques, ni d’encourager à une quelconque imprudence ou témérité face à un réel danger. Juste mentionner que nous avons tout à perdre de nos craintes, surtout si des individus mal intentionnés savent les déclencher, et en tirer profit pour nous nuire.
Essayez de prendre un moment, je l’explique dans l’article observer ses pensées et émotions.

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *