depression-10

Bienvenue !!!

Si vous nous rendez visite sur ce blog, c’est peut-être que vous vous reconnaissez dans ces propos :

  • je suis nul
  • je ne vaux rien
  • personne ne me comprend
  • je ne me comprends pas moi-même
  • j’ai toujours ce noeud qui serre dans le ventre, dans la poitrine
  • tout ça à faire? je suis découragé
  • je n’ai plus d’énergie
  • je veux aller mieux mais je n’en n’ai pas la force
  • avant je pouvais, maintenant, je ne peux plus
  • je suis perdu
  • etc etc

 

 

dépression

Joël ALIDOR

Joël ALIDOR

Je suis thérapeute, j’aide les gens à gérer leurs émotions négatives, et depuis des années, j’ai vu passer dans mon cabinet des personnes qui, une fois face à la dépression, se retrouvent tel un explorateur parachuté dans une jungle sans carte ni GPS tellement ils se sentent perdus, à la merci de bêtes sauvages. On peut même pousser l’image de l’explorateur en disant qu’ils n’ont plus la force d’utiliser leur machette tellement l’angoisse leur prend les tripes.

une personne a le visage fermé noir et blanc

Beaucoup de dépressifs se sentent désarmés

 

Avant ils savaient faire, maintenant, ils se rendent bien compte qu’un petit rien devient une montagne à parcourir. Ils sont désarmés… Et les journées font souffrir à un tel point qu’on dirait même que notre explorateur marche sur le sol épineux de la foret tropicale pieds nus, sans chaussures de randonnée.

Pourquoi ce blog?

Ce blog a pour mission de vous aider à retrouver, petit à petit, à votre rythme, votre GPS tellement ils se sentent perdus, à la merci de bêtes sauvages. On peut même pousser l’image de l’explorateur en disant qu’ils n’ont plus la force d’utiliser leur machette tellement l’angoisse leur prend les tripes. Inutile de dire que la dépression gagne en force… Avant ils savaient faire, maintenant, ils se rendent bien compte qu’un petit rien devient une montagne à parcourir. Ils sont désarmés… Et les journées font souffrir à un tel point qu’on dirait même que notre explorateur marche sur le sol épineux de la forêt tropicale pieds nus, sans chaussures de randonnée. Ce blog a pour mission de vous aider à retrouver, petit à petit, à votre rythme, votre GPS pour savoir quoi choisir. Beaucoup en effet sont perdu, arpentant les salons bien-être, les cabinets de thérapeutes, les livres, les conférences et séminaires etc (avec les frais et le temps perdu qui va avec).

dépression

Beaucoup sont déçus de ne rien avoir trouvé pour se soulager de leur souffrance

Ensuite, vous retrouverez les outils qui vous correspondront le mieux pour retrouver plus de sérénité dans votre vie de tous les jours. Enfin, pour les chaussures de marche, vous saurez comment faire pour vous protéger, ne plus vous sentir blessé par un petit rien, et surtout, vous apprendrez plusieurs méthodes pour ne plus souffrir. A chacune de vos visites, vous trouverez des idées, des trucs, des astuces qui vous correspondront. Certaines peut-être plus que d’autres, car même si je suis thérapeute, je ne connais aucune recette miracle.

 J’ai surtout appris qu’une méthode est très efficace pour l’un peut être très négative pour un autre. C’est pourquoi, si vous le souhaitez, vous pourrez vous aussi y participer en donnant votre avis sur vos expériences, vos succès, vos échecs, ou tout simplement ce que vous avez envie de partager, de changer, d’améliorer…

 Evidemment, je comprends qu’on ne sache jamais trop par quoi commencer. Pour vous y aider, j’ai mis au point une vidéo qui sera bientôt disponible.

 Cette vidéo expliquera le fonctionnement du cerveau et des émotions négatives.

dépression

Ce blog est là pour vous aider à trouver le cap sérénité

Qu’apportera cette vidéo?

 Elle aidera à se comprendre quand on a des émotions négatives et qu’on ne comprend pas pourquoi. Elle aidera à comprendre comment aller droit au but quand on est victime de dépression, d’angoisse de colère contre soi-même.

 Je donne cette explication en premier lieu quand on vient me voir pour la première fois au cabinet.

 Je n’en ai que des retours positifs, car on comprend entre autre que personne, même pas nous même n’est « nul », ni « taré » de souffrir tant ou d’avoir un tel comportement si dévastateur. Cela permet de gagner beaucoup de temps et de se comprendre mieux. Tout ce qui ce trouve sur ce blog est là pour : – vous montrer que vous n’êtes pas seuls! – aller à la rencontre de personnes qui ont eu les symptômes identiques aux vôtres et profiter de leurs témoignages – profiter des connaissances et des compréhensions et les rendre accessibles à tout le monde – profiter du regard des professionnels, des bénévoles qui font le maximum pour aider ceux qui ont les mêmes problèmes que vous – et peut être ainsi, cela vous aidera, à votre rythme, à être plus confiant, plus paisible dans votre vie!

Maintenant, mettez votre grain de sel

Ecrivez vos souhaits concernant ce que vous souhaitez voir dans ce blog en remplissant la case  » Comment » en dessous des articles.

 

6 Comments
  • iris
    juin 15, 2014

    cher joel,merci d’avoir créer ce site pour les damnés de la dépression et
    l’angoisse!catégorie de gens qui se retrouve souvent livrée à elle mm
    ,malgré les différentes générations de médicaments et la rareté de
    psychanalystes qui pratiquent l’analyse apres avoir fait eux mm une cure
    générale!car je pense que pour guérir de ces deux maladies ,il faut que le patient remonte bien loin ds son historique et règle le compte avec ses démons!les médecins ne qualifient-ils pas ces maladies pour certaines personnes ,moi par exemple,d’endogènes??en attendant d’amples lumieres de votre part,acceptez ma profonde gratitude!!

  • iris equinoxe
    juin 16, 2014

    cher joel ,bonjour-bonsoir!!pourriez-vous éclaircir ma lanterne sur l’expression:dépression endogène!!merci d’avance!

  • iris equinoxe
    juin 16, 2014

    cher joel,bonjour-bonsoir!pourriez-vous éclaircir ma lanterne sur l’expression:dépression endogène? merci d’avance!

    • Joël ALIDOR
      juin 17, 2014

      Bonjour, pour que tout le monde profite de la réponse, j’ai fait un article que vous pouvez lire en cliquant ici,
      Si ça ne marche pas, allez dans articles et cliquez sur « Faites-vous partie des victimes de la dépression endogène? »
      Je ferai le maximum pour répondre si vous avez d’autres questions.

  • ramos
    juin 20, 2014

    Bonjour Joël
    J’ai beaucoup apprécié les explications que tu donnes sur ton site est notamment le suivi patient/médecin. Une phrase me vient à l’esprit ; ‘La survie d’un arbre dépend de la distance qui le sépare de ses semblables’.
    Merci

    • Joël ALIDOR
      juin 21, 2014

      Merci beaucoup de tes remarques pleines de sens, en effet, trouver la bonne distance est un enjeu fondamental pour aider le patient atteint de dépression (et aussi d’autres maux).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *