Petits pas

Ecrit par : dimanche, octobre 5, 2014 4 Permalink

Avez-vous déjà vu un toit sans maison?

Pourquoi cette question?

Pour souligner l’importance de faire les choses dans l’ordre. Un maçon qui veut construire une maison de A à Z commence par creuser pour établir les meilleures fondations possibles.

Creuser pour mieux construire…ça peut sembler paradoxal. D’abord descendre pour mieux monter.

Un maçon qui veut faire du bon travail commence par creuser des trous jusqu’à trouver une roche solide. Ainsi, il est certain que sa maison ne s’effondrera pas car elle est construite sur une bonne base. Il existe plusieurs techniques pour y parvenir.

Le but de cet article n’est pas de détailler des méthodes de construction, mais de mieux comprendre un principe universel : faire les choses les unes après les autres. C’est une façon d’éviter une mauvaise gestion de l’énergie. Pour beaucoup d’entre nous, mauvaise gestion de l’énergie veut dire fatigue, dépression.

Notre maçon pourrait être décourager de commencer par faire des trous, s’il perdait de vue l’importance de faire les étapes de construction les unes après les autres.

Vous est-il déjà arrivé d’avoir des rêves, des projets, des envies, et de ne pas arriver à les concrétiser par peur de passer à l’action? D’être déjà fatigué, rien que d’y avoir pensé?

Vous pouvez vous dire :

« J’aimerais bien mais ça fait peur… Et puis, je pourrais ne pas y arriver. Ça fait quand même un peu beaucoup à faire non? et qui sait, peut-être je ne suis pas fait pour ce genre de projet… ».

Si c’est le cas, ça signifie une chose : vous réfléchissez, vous n’agissez pas inconsidérément. A cela je dis bravo et félicitations, vous êtes prudent et vous avez un sens de l’analyse. En travaillant votre potentiel, on pourrez aussi affiner votre sens de l’analyse, la combiner avec la méthode ci-après. Vous changerez de point de vue sur la taille de l’effort à accomplir.

La technique dite « des petits pas ».

Tout comme le dit Lao Zi, un chemin de mille lieues commence par le premier pas, nous allons décortiquer la sagesse de ce proverbe et nous l’appliquer à notre vie de tous les jours. Nous apprendrons ainsi à mieux gérer, donc économiser, notre énergie. Tous les dépressifs savent que l’énergie, c’est important pour se sortir de la dépression.

La méthode des petits pas, c’est quoi au juste?

C’est une méthode qui aide à faire les choses petit à petit, une chose après l’autre dans l’ordre, à son rythme, pour arriver à aller au bout de ce qui est important pour soi.

Il vaut mieux faire des petits défis régulièrement que des grands défis de temps en temps.

Il vaut mieux faire des petites actions tout le temps que des grandes actions tout les dix ans.

Notre maçon, pour sa maison, ne va pas chercher à y installer d’abord le toit. Quand c’est le moment de s’occuper du mur, il se concentre simplement sur une petite action : poser une brique, puis sur la suivante, puis…sur la suivante…

Quand on a un projet (une randonnée, un voyage, faire une tarte aux pommes…), on ne va pas chercher à obtenir le résultat tout de suite, on se concentrera sur ce qu’on fait, et une fois fait, sur la tache suivante.

Notre maçon ne se laisse pas impressionner par l’importance du projet sur lequel il travaille. Il se concentre sur l’étape suivante, le prochain pas. Il sait que la maison ne va pas se construire d’un coup, en claquant du doigt. Si un doute, une angoisse, une peur lui arrive, il l’affrontera petit à petit.

Si on se surprend à être impressionné sur l’importance de la tache que l’on entreprend, nous aussi, on fera simplement l’étape suivante.

Même si le projet du maçon lui parait trop gros, si, fatigué, il est tenté de le remettre à demain, voire de renoncer, et abandonner son projet, il se concentrera sur le petit pas qu’il est en train de faire, puis sur le suivant, puis sur le suivant

Par exemple, ranger sa maison :

Certaines personnes n’arrivent pas à mettre de l’ordre chez eux. C’est pareil pour vous?

Je peux me dire : » Ma maison va être propre, bien rangée, ce sera un bonheur de rentrer chez moi de m’y sentir bien… Mais vu l’état dans lequel elle est, je risque de me laisser intimider par l’ampleur de tout ce qu’il y a à faire…Demain peut-être?, ou après-demain? ou jamais?… ». Ainsi tellement impressionné par ce qu’il y a a faire, je ne le fais pas.

Ou, je vais focaliser mon attention sur … trier les papiers qui trainent sur mon bureau. Puis, la prochaine action (jeter ceux qui sont sans utilités), puis la suivante (vider la poubelle), puis la suivante (je vous laisser trouver ce qui vous correspondra)… Et je le sais très bien : ce qui est fait n’est plus à faire… Je vais ranger ma maison étape par étape, pas à pas.

Pourquoi agir « pas à pas »?

Quoique vous vouliez faire dans votre vie, une maison, un voyage, une tarte au pommes, s’améliorer, changer sa vie (personnelle, familiale, profane)… cela se fait pas à pas, étapes par étapes. La somme des petits pas nous amènera à atteindre l’objectif que chacun se fixe pour soi. Le chemin se fera sur du long terme, plus efficacement, plus profondément. Les résultats seront tangibles et vous pourrez les savourer.

« Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité » N. Amstrong

Justement Joël, tu nous parles de petits pas, mais je te le dis, j’en ai vu plus d’un commencer des projets qu’ils n’ont pas su finir… Qu’est-ce qui ne va pas dans ce cas?

La subtilité est de savoir faire la différence entre ce qui est un « grand pas » et un « petit pas » pour soi.

Un petit pas c’est une action qui va vers l’accomplissement du projet (trier les papiers, par exemple, je sais faire facilement, et quand c’est fini, je suis un peu plus près de la réalisation de mon objectif).

Un gros pas, c’est une action que je peux faire, mais qui prendra trop d’énergie, ou qu’on ne sait pas trop faire. Là, le défi sera trop important, trop stressant, Blocages et résistances seront au rendez-vous. Il y aura un fort risque de dégout, et de dévalorisation.

Rappelez-vous la vidéo, quand les signaux arrivent dans le thalamus, il détermine si l’ évenementothèque est sécurité, ou plutôt danger. (si vous ne comprenez pas cette phrase, allez voir la vidéo page d’accueil, l’explication est simple).

Dépenser trop d’énergie, c’est danger. Le corps peut mourir s’il dépense trop d’énergie, donc un mécanisme de défense se mettra en route. Vous vous souvenez que tout peut-être potentiellement déclencheur de danger. Se dépasser, aller vers l’inconnu (surtout si personne depuis des générations ne nous l’a appris) peut-être considéré comme dangereux. Il y aura donc des peurs déclenchées… Ce qui mettra en fonctionnement beaucoup de résistances.

La technique des petits pas consiste à considérer l’inconnu comme inoffensif. L’inconnu n’est donc pas une menace puisque les pas sont considérés  comme petits, sans menaces.  Il n’y aura pas de résistances parce qu’en apparence (et en apparence seulement) les pas sont petits.

L’important est de faire le premier pas. Surmonter bravement une petite peur te donnera le courage d’affronter la suivante – Daisku Ikeda.

La méthode des petits pas est avant tout une démarche personnelle.

Le piège à éviter :

Le piège serait de se comparer les uns aux autres. J’ai pu rencontrer des gens qui ont commencé le chinois bien après moi, et qui parlent bien mieux que moi aujourd’hui. Je ne vais pas atteindre leur niveau d’un coup. Si je me mets à me comparer à eux, leurs petits pas peuvent être des gros pas pour moi. Ce ne serait pas juste pour moi, par rapport à moi. Le petit pas est le pas qui vous fera progresser par rapport à vous-même. Et seulement vous-même.

Pour l’un ce sera porter 500g, pour l’autre 45kg,

Pour l’un ce sera inviter un ami à boire le thé chez soi, pour l’autre ce sera organiser une grande réception de 100 personnes…

Ce qu’il faut retenir, c’est un peu d’inconfort tout les jours pour vivre le confort.

Chaque cas est unique, chacun détermine ce qui est le pas juste pour soi.

L’important, c’est de se dépasser par rapport à soi-même j’insiste. Analyser l’étape suivante et l’accomplir…

Je me permets maintenant cette question :

Pouvez-vous, s’il vous plait, me dire ce que sera votre prochain petit pas?…

4 Comments
  • Juliette
    octobre 7, 2014

    Excellent article.
    Je ne suis pas encore en mesure de répondre à ta question. J’espère pouvoir y répondre plus tard…

  • CESAIRE
    avril 11, 2015

    Bonsoir, Je regarde cet article sur faire des petits pas… Cependant, je ne sais absolument pas par où commencer ! Et je me dis qu’il y a des transformations à faire en urgence à cause du temps qui passe trop vite !

  • Zaré
    avril 17, 2015

    Merci Joël, pour cet article qui est très encouragent.j’aimerais bien ranger un jour ma maison selon mon goût et mes exigences(chaque chose doit avoir une place). Pour ça j’ai acheté même un livre très célèbre mais tant j’ai pas ranger ma tête je peu pas ranger ma maison . Alors ça peut attendre.Dabord ménage mental!(même ça à petit pas)

    • Joël ALIDOR
      avril 23, 2015

      Super, au travail! Mais étape par étape.
      Toutes grandes choses est une chaine de petites choses…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *