luminothérapie et dépression

Ecrit par : mercredi, juin 25, 2014 0 Permalink

Comment la luminothérapie aide à vaincre la dépression?

 

Vous êtes-vous déjà surpris à rêver être une marmotte ou un ours?

« N’importe quoi Joël!!! »

Tant mieux si ce n’est pas votre cas, car beaucoup d’entre nous, passé l’excitation du mois d’aout, en voyant les jours progressivement (mais surement) diminuer sentent leur énergie elle aussi décliner progressivement mais surement, quand septembre arrive.

 

Finies les vacances, retour à la routine. Le mot « rentrée » est lui-même déclencheur de stress. Ce seul mot nous rappelle la fin d’une certaine liberté quand on est enfant, le retour à la rigueur scolaire. Retour à l’école avec son lot d’anxiété, de soumission à l’autorité, d’obligation à plus de « performance ».  Retour au travail pour les grands, avec un certain lot d’angoisses liées au travail, une autre forme de soumission à l’autorité, une autre forme de demande de « performance ».

 

la rentrée rime avec depression pour beaucoupFinis les shorts, t-shirt et maillots, barbecue, bains de mer…Retour du froid, obligation de porter des vêtements plus chauds… Nous nous préparons à plus de pluie. Plus de stress pour le corps car le froid est bel et bien un stress. Donc le corps se fatigue. Tout comme en hiver il faut dépenser de l’argent en chauffage pour maintenir la température de la maison à une température raisonnable, le corps dépense de l’énergie pour se défendre contre le stress du froid et se maintenir à 37°c. Plus d’énergie pour lutter contre le froid veut dire moins d’énergie pour nos projets, notre vie sociale etc… Pour certains cela fatigue tellement qu’ils aimeraient hiberner, se mettant à envier le sort de l’ours de la marmotte ou de la tortue de terre. Ils aimeraient n’avoir à faire que manger des sucreries, comme s’ils voulaient se faire des réserves pour l’hiver.

 

Simple dépression dite saisonnière?

 

Certains d’entre nous ont des symptômes qui ressemblent à une tendance à l’hibernation. Nous savons que la sortie de l’hiver rime avec retour de l’énergie, retour de l’envie de faire des projets… En fait, en tant qu’être humain, nous pouvons, comme les animaux, avoir notre biologie affectée par le manque de lumière.

 

Norman Rosenthal a écrit le livre « Soif de lumière. La luminothérapie remède à la dépression saisonnière ». C’est un psychiatre qui a dû quitter l’Afrique du Sud pour s’installer sur la cote Est des Etats-Unis. Il s’est rendu compte que le manque de lumière le pénalisait plus qu’il ne l’aurait pensé. Il a donc démontré dans une étude que l’on pouvait réduire les symptômes de la dépression saisonnière en mettant les patients en contact avec une lumière qui, bien qu’artificielle, reprenait les principales caractéristiques de la lumière du jour.

 

Devant l’ampleur des bons résultats, ses confrères, qui au départ se moquaient de lui, se sont appropriés les lampes pour se les appliquer sur eux-mêmes.

Les analyses montrent que 30% d’entre nous souffrent d’une perte d’énergie notoire entre octobre et mars. Dans 10% des cas, les symptômes sont si graves que l’on peut en parler comme d’une véritable dépression.

 

Si vous souffrez de dépression, je ne vous apprends rien en vous disant que la luminothérapie est encore sous-utilisée dans nombre de traitement. Mais sachez que d’autres études ont montré que des dépressions courantes (non liées à la saison) peuvent être améliorées si le patient s’expose 30 minutes par jour le matin à une lampe qui reproduit le spectre de la lumière du jour.

Il suffit même d’après certains que la lampe soit sur le bord de la table lors petit déjeuner. (Lampe allumée bien sûr ;)).

 

D’autres études montrent les bienfaits de la lumière du matin. Essayez si vous le pouvez de profiter de la douce caresse des premiers rayons de soleil de la journée. Si c’est vraiment trop dur pour vous, renseignez-vous sur l’éphéméride. Programmez votre réveil 5 minutes avant le lever du soleil. Même si vous ne pouvez pas sortir de chez vous, observez juste le soleil se lever dans la mesure du possible, et… retournez vous coucher.

 

luminotherapie 5

 Certaines personnes profitent des premiers rayons du soleil pour se recharger en énergie

J’ai la chance d’habiter dans le sud de la France. En hiver, les levers de soleils sont magnifiques et je ne vous cache pas que j’aime y prendre mon café de temps en temps en voyant les premiers rayons du soleil pointer. J’ai eu l’occasion d’y faire quelques photos que je trouve jolies. Rien que le fait de regarder le soleil se lever donne de l’énergie, clarifie les idées, et donne de la force pour la journée. Ce camaïeu de couleurs mélangées font de la lumière du matin une réelle impulsion, qui vaut son pesant d’or.

 La luminothérapie naturelle

C’est un moyen naturel et offert à tous de profiter des rayons du soleil. Certains disent que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt…

Quand je prends mon café sur la promenade des anglais pour y admirer le lever du soleil, j’ai pu y rencontrer des touristes chinois assez particuliers. Ils étaient là et adoptaient un protocole. Un rituel même, devant le soleil levant. En parlant avec l’un d’eux, il  m’a dit se lever tout les matins de printemps pour y « saluer le soleil ». Il fait pénétrer en lui les meilleurs rayons de soleil de la journée, selon lui, en regardant pendant qu’il est bas dans l’horizon. Si vous souhaitez faire comme eux, surtout suivez les conseils qui suivent. Sinon vos yeux pourraient être irrémédiablement endommagés.

 

Attention : faites ce qui suit si et seulement si le soleil est bas (pas plus de 15 minutes après son lever sur l’horizon).

 

Ouvrez vos yeux en direction du soleil pendant 1 seconde maximum puis fermez les yeux en gardant la face vers le soleil.

Attendez 30-40 secondes toujours face au soleil les yeux fermés et recommencez à les ouvrir pendant 1 seconde. Faites preuve de bon sens. Si vos yeux piquent, arrêtez.

 

Quoi qu’il en soit, arrêtez l’exercice dès que le soleil est trop fort pour vous.

 

 

Peut-être que les lêves-tot ont plus d’énergie car ils sont les premiers bénéficiaires de ce soleil du matin?

 

Toujours est-il que pour les autres, il existe des simulateurs d’aube. Personnellement, je n’ai pas encore essayé. Je n’en éprouve pas vraiment le besoin. Si vous en avez un, partagez avec nous vos remarques, ce que cela vous apporte. C’est toujours intéressant d’échanger ses avis. Comment étiez-vous avant de l’avoir? Comment êtes-vous après? continuez-vous d’utiliser le simulateur d’aube?

 

Certaines personnes m’ont dit l’utiliser avec un réel bienfait. Ils sortent naturellement de leur sommeil, le réveil n’est pas brutal et pour eux, ça change tout.

 

En introduction, je vous demandais s’il vous était déjà arrivé de rêver d’hiberner… Peut-être qu’avec un petit bonus lumière quotidien, votre réponse sera définitivement NON!!!

 

Sources de cet article Soif de lumière la luminothérapie : solution à la dépression saisonnière (cliquer sur l’image pour l’obtenir):

 

 

 

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *